L’innovation en matière de religion ...

Publié le par Administrateur MUKHLISUN

Le mardi 18 muḥarram 1427 H..

 

Question :

A partir de quand une œuvre est décrite comme étant une innovation (bidʿah) [en matière de religion] ?

 

Réponse du noble chaykh ʿAbd Al-ʿAzīz bn ʿAbd Allāh bn Bāz – qu’Allāh lui fasse miséricorde – :

L’innovation dans la Législation purifié (ach-charʾ al-muṭahhir) est toute adoration (ʿibādah) nouvellement institutionnalisée par les gens et n’ayant aucun fondement (aṣl) dans le Livre [d’Allāh] (Coran), dans la Tradition prophétique (sunnah) [du Messager d’Allāh – Prière et Salut d’Allāh sur lui –] et dans les actes des quatre [premiers] Califes bien-guidés [1] d’après la parole du Prophète – Prière et Salut d’Allāh sur lui – :

 

« Celui qui pratique une œuvre [basée] sur [autre chose] que notre Prescription (religion/amr), [elle] lui sera rejetée (refusée, pas acceptée...). » [2]

 

et [également] sa parole – Prière et Salut d’Allāh sur lui – dans le ḥadīth de ʿIrbāḍ bn Sāriyah – l’Agrément d’Allāh sur lui – :

 

« Je vous somme de craindre Allāh ainsi que d’écouter et obéir [au gouverneur] même si ce dernier est un esclave abyssin. Vous verrez après moi de grandes divergences, alors, attachez-vous à ma Tradition (sunnah) et à celle Califes bien-guidés (Abū Bakr, ʿUmar, ʿUthmān et ʿAlī) : Mordez-y à l’aide de vos incisives et prenez garde aux nouveautés [dans la religion] car toute innovation est un égarement. » [3]

 

Les aḥādīth allant dans ce sens sont nombreux...

Dans la langue arabe, l’innovation touche toute [action] qui a été [dernièrement] innové sans aucun exemple (mithāl) passé. Mais aucune interdiction (manʾ) lui est liée du moment qu’elle n’est pas une innovation dans la religion. Quant à la caractéristique des actions (muʿāmalāt) concordantes avec la Législation, alors ce sont des actes religieux (ʿaqd charʿī) et ceux qui sont en contradiction, [alors,] ce sont des actes corrompus (ʿaqd fāsid) sans que [cela] ne soit appelé : « innovation [en matière de] religion (charʾ) » car ils ne touchent pas à l’adoration (ʿibādah).

Et d’Allāh vient le Succès et que la Prière et le Salut d’Allāh soient sur notre Prophète Muḥammad, sa famille et ses Compagnons.

 

___________________

[1] : Il s’agit de Abū Bakr Aṣ-Ṣiddīq, ʿUmar bn Al-Khaṭṭāb Al-Farūq, ʿUthmān bn ʿAffān Dhū An-Nurayn, ʿAlī bn Abī Ṭālib Abū Turāb. Qu’Allāh leur fasse miséricorde et nous fasse ressusciter avec eux.

[2] : Ḥadīth rapporté par Al-Bukhārī et Muslim. Voir : « al-arba ʿīn an-nawāwīyyah », n°5.

[3] : Rapporté par l’imām Aḥmad, Abū Dāwūd, At-Tirmidhī, Ibn Mādjah avec une chaîne de transmission authentique. Authentifié par Al-Albānī – qu’Allāh lui fasse miséricorde – dans : « ṣaḥīḥ bn mādjah », n°42.

 

Traduction : L’équipe MUKHLIṢŪN

Référence : http://www.sahab.net/forums/showthread.php?t=305264

 

Des remarques ? Contactez-nous !

Commenter cet article