L’étude de certaines sectes ...

Publié le par Administrateur MUKHLISUN

Le mercredi 15 de rabīʾ ath-thānī 1427 H..

 

Question :

Quel intérêt y a-t-il d’apprendre [chez les] étudiants en sciences religieuses [les égarements] des sectes [comme :] « al-muʾtazilah » (moutazilites), « al-djahmīyyah » (djahmites), « al-khawāridj » (kharidjites) vu qu’elles n’existent plus à notre époque ?

 

Réponse du noble chaykh Muḥammad bn Ṣāliḥ Al-ʿUthaymīn – qu’Allāh lui fasse miséricorde – :

L’étude [des égarements] des groupes innovés en ces temps [relève d’] un intérêt qui est :

Connaître les références (maākhidh) de ces sectes afin de savoir [correctement] leur répliquer si elles existent et, effectivement, elles existent.

Et [la] parole du questionneur : « [...] elles n’existent plus à notre époque. », [cela] c’est d’après ses connaissances [à lui, car,] ce qui est connu (maʾlūm) chez nous et chez d’autres, parmi ceux qui s’informent sur les situations (aḥwāl) des gens, c’est que ces sectes (furuq) existent (mawdjūdah) et qu’elle sont aussi activent dans la propagation de leurs innovations (bidaʾ). C’est pour cela, qu’il faut étudier ces [différentes] notions (ārā’) jusqu’à ce que nous sachions leurs faussetés (zayf), la vérité (ḥaqq) et que nous répondions à celui qui la conteste.

 

___________________

Traduction : L’équipe MUKHLIṢŪN

Référence : http://www.sahab.net/forums/showthread.php?p=754835

Le livre : « kitāb al-ʿilm/le livre de la science », page 128, n°25.

 

Des remarques ? Contactez-nous !

Commenter cet article