L’appellation « chīʿah/chiite » ...

Publié le par Administrateur MUKHLISUN

Le noble chaykh ʿAbd Al-ʿAzīz bn ʿAbd Allāh Ar-Rādjiḥī – qu’Allāh le préserve – a dit :


« [...] Le mot « chīʿah/chiite » est un nom englobant toutes les sectes (furuq) [issues du chiisme] et les « rāfiḍah/rafidites » est une secte (ṭā ifah) issue de ces derniers. Ils s’appellent [aussi] « al-imāmīyyah al-ithnā ʿachrīyyah/duodécimains » [1] car ils ont pour fondement [la croyance aux] douze [imāms].

Ils ont été appelé « rafidites/rāfidah » car ils ont refusé (rafaḍū) Zayd Ibn ʿAlī Ibn Al-Ḥusayn lorsqu’ils lui demandèrent [sa position] sur Abū Bakr et ʿUmar [2]. Il leur répondit : « Ce sont tous les deux les Ministres (wazīrān) de mon grand-père le Messager d’Allāh – Prière et Salut d’Allāh sur lui –. » [C’est alors] qu’ils le désavouèrent (rafaḍūhu) et il leur a été dit : « Soyez appelés ainsi ! ». Il dit : « Vous m’avez contesté ! Vous m’avez contesté ! (rafaḍtumūnī) » et [c’est ainsi] qu’ils furent appelé « rāfiḍah/rafidites » et avant cela, ils étaient [connus sous l’appellation de] « al-khachabīyyah » car ils combattaient [à l’aide] de pièces de bois (al-khachab) et prétendaient qu’il n’y a pas de combat (qitāl) par l’épée jusqu’à ce que le « mahdī » [3] fasse son apparition et qu’un héraut appellent du ciel : « Suivez-le ! » et à ce moment là, [seulement,] commencera le combat par l’épée. »

 

___________________

[1] : Voici la définition qu’on trouve sur « fr.wikipedia » : « Le chiisme duodécimain, désigne le groupe des chiites qui croient dans l’existence des douze imams. 80 % des chiites sont duodécimains et ils sont majoritaires parmi les écoles de pensée chiites. Ils sont majoritaires en Azerbaïdjan, à Bahreïn, en Iran, en Iraq, et au Liban. Le chiisme duodécimain est la religion officielle de l’Iran depuis la révolution de 1979. ».

Pour eux, ces douze imāms sont infaillibles et au-dessus des Prophètes et Messagers. Le dernier d’entre eux a disparu et réapparaitra, selon leur croyance corrompue, à la fin des temps !

[2] : Les chiites maudissent et rendent mécréants les premiers califes de l’Islām hormis le noble Compagnon ʿAlī.

[3] : Pour les chiites, ce « mahdī » est le douzième imām et il n’a rien à voir avec ce qui a été rapporté dans la Tradition prophétique (sunnah) le concernant.

 

Traduction : L’équipe MUKHLIṢŪN

Référence : http://www.d-alsonah.com/vb/showthread.php?t=7431

 

Des remarques ? Contactez-nous !

Commenter cet article